La meute

Le forum de la meute
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De la haine à l'amour _ Allias

Aller en bas 
AuteurMessage
Bluebird
Loup hurleur
Loup hurleur
avatar

Nombre de messages : 262
Age : 29
Localisation : Saint-Brieuc
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: De la haine à l'amour _ Allias   Jeu 27 Avr à 3:16

Salut tous !
Bon voila je me suis décidée à poster ma fanfics ici sous les conseils de Sarah. Alors voila c'est une fanfic sur alias et plus particulièrement sur une romance Sark (mieux connu sous le nom de Sarkounet pour les intimes...) et donc voila. Bon elle est un peu nulle mais bon, c'est au fil du temps qu'on s'améloire. Ben j'espère qu'elle vous plaira en tout cas.
Bone lecture et n'hésitez surtout pas à me dire ce que vous en pensez.




Cette fanfiction se passe après l’épisode 10 de la saison 3 appelé Jeux de piste, pour mémoire, Sydney ne savait pas encore la vérité sur ces deux ans passé au Covenant elle est allée voir un type à New Heaven pour retrouver la mémoire, ensuite elle est allée voir Will pour qu’il l’aide. Will retrouve Lazaray qui est kidnapé par le Covenant. Sydney couche avec Will. Ils partent à Graz en mission tous les deux, ils retrouvent une boite contenant l’ADN de Rambaldi durant cette mission Will tue Allison Doren, le clone de Francie, et un skipper abat Lindsey (heureusement). Jusqu'à l’épisode 14 Duel Masqué, c’est les première mission de Sark et Lauren, c’est avec l’histoire de la bombe à plasma que la CIA doit trouver ou elle se trouve pour la récupérer. Sydney et Vaughn sont envoyés en mission à Vancouver pour télécharger un fichier qui leur permettra de trouer la bombe, sauf que Lauren et Sark compromettent la mission. Mais grâce au génie de Marshall ils trouvent la où se trouve la bombe à Lisbonne, et à Lisbonne Sark, Lauren, vaughn et Sydney se retrouvent et se battent pour la bombe. Sark donne la bombe activée à Vaughn. Normalement dans cette épisode Sark et Lauren couchent ensemble, dans cette fanfiction, 2, 3 mois passe entre les épisodes et Sark et Lauren ne couchent pas ensemble évidemment et travaille ensemble plus tôt que dans la série et dirige la cellule Nord- Américaine du Covenant plus tôt. Et je préfère préciser que les événements qui se passe dans la série ne sont pas forcément toujours mentionné parce que j’ai écrit cette fic sans savoir précisément ce qui se passait et c’est un peu compliqué de les rajouté maintenant donc voilà. J’ai inventé des missions. J’ai été assez explicite ? Un peu trop peut être ?


Chapitre 1Une nuit, une envie, un besoin.
Sydney
Que c’était bon de sentir l’air de chez moi ! Je posais mes clés sur la table, allais prendre une bière dans mon frigo et m’affalais sur mon canapé. Je fermais les yeux essayant de me remettre de cette désastreuse journée, quand je pensais que j’étais à deux doigts d’attraper Sark, et comme d’habitude il avait réussi à s’échapper, il faudrait que je lui demande comment il fait un de ses quatre…Je me sentais bien et je commençais à m’assoupir lorsque je ressentis une présence, était-ce mon imagination ? Ou quelqu’un avait pénétré chez moi ?
Je me redressais et pris mon arme en dessous de mon canapé mais je n’avais pas été assez rapide, je sentis le froid d’un flingue derrière ma tête et entendis le bruit de la roulette qui tourne :
« - Je vous conseille de vous tenir tranquille Mlle Bristow !
- Sark !
- Exact !
Il avait sauté par-dessus le canapé et se trouvait à présent devant moi,
- Comment ça va ?
Me demanda t-il, s’asseyant dans le fauteuil d’en face.
- Que voulez-vous ?
- Une info !
- Quel genre ?
- Je cherche Will Tippin. »
Mon Coeur fit un bond dans ma poitrine, qu’est-ce que Sark voulait faire avec Will ? Il voulait le tuer, il a toujours voulu le tuer. Mais pourquoi prenait-il le risque de débarquer chez moi, le meilleur moyen pour qu’enfin il se fasse attraper, pour me demander une info qu’il aurait pu trouver lui-même ?
« - Oui, parce que vous ne pouvez pas le faire tout seul comme un grand garçon ? Pourquoi prenez-vous le risque de vous faire prendre juste pour savoir où est Will Tippin ? »
Il esquissa un sourire, et je remarquai pour la première fois à quel point il était craquant, encore mieux que celui de Vaughn. Il se leva et vînt s’asseoir à coté de moi, un peu trop près à mon goût. Il commençait à jouer avec mes cheveux utilisant son arme. Il m’était à présent facile de lui décrocher un coup et de le coffrer à la CIA, mais c’était bizarre, je n’en éprouvais pas le besoin, j’étais bien même si je le haïssais au plus profond de moi…Je me reculais :
« - Mlle Bristow, c’est plus facile pour moi de venir vous voir pour vous le demander, étant donné que c’est vous qui l’avez vu pour la dernière fois…
- Parce que vous croyez que je vais vous le dire comme ça, mais…
- Attendez, je n’ai pas fini, si vous ne me donnez pas cette info, il sortit un détonateur, votre très cher papa explosera !
- Espèce de … de…
- Alors ? »
Il continuait de s’amuser avec mes cheveux et dit :
« - Vous savez Mlle Bristow, je ne sais pas si je vous l’ai déjà dit, mais vous êtes une très jolie femme…
« - Vous vous éloignez du sujet…Je ne vous donnerai pas ce que vous êtes venu chercher, vous avez pris un trop gros risque de venir ce soir, vous avez mal jouer…
« - Je peux vous avouer quelque chose ? J’avais aussi envie de vous voir, j’ai souvent rêvé de vous et… de moi dans la même chambre et…

-A quoi vous jouez ?
- A rien j’ai juste soudainement très envie de vous ! »
Il laissa tomber son arme mis sa main dans mon cou et m’embrassa, mais qu’est-ce qu’il lui prenait ? ! Je le repoussais et dans le même temps j’essayais d’attraper l’arme par terre mais il fut plus rapide il le démonta et le jeta par-dessus le canapé alors je voulus lui donner des coups mais ils ne sortaient pas, il reprit :
« - J’ai rêvé de ce moment tant de fois. Vous avez peur ?
- Peur de quoi ?
- De moi, de passer cette nuit avec moi !
- Pourquoi aurait-je peur de vous, je n’ai jamais eu peur de vous, je vous ai toujours méprisé et passer une nuit avec vous restera uniquement dans vos rêves ! C’est clair ! »
Il avait toujours le détonateur, peut-être valait mieux ne pas le vexer…
« - Oui, il posa le détonateur sur la table, c’est dommage j’avais très envie de vous mais je ne voudrais pas vous forcer, je tue mais ne viole pas ! »
Pourtant il m’embrassa de nouveau puis me regarda, sourit, je l’embrassais et il passa ses mains dans mes cheveux, il était doux, c’était bon… Il commença à venir sur moi il m’embrassait dans le cou puis s’arrêta. Pourquoi ? C’était si bien… Il me regarda dans les yeux les mains dans mes cheveux :
« - Je ne vous ferai pas de mal, ni à vous, ni à votre père, ni à Tippin, pas ce soir… »
Je fit couler mes mains sur son torse déboutonnant sa chemise noire, lui descendait les siennes sur ma taille les passa sous mon T-shirt, l’enleva, on s’embrassait. Et je savais que ce que j’étais en train de faire pouvait me coûter la vie, je savais que c’était mon pire ennemi celui que je haïssais tant…Qu’est-ce qu’il m’arrivait ? Tant pis, c’était tellement bon, il me permettrait d’oublier Vaughn un instant…



Sark
Je la regardais dormir faisant glisser mes doigts sur la peau de son bras gauche, dans ce lit aux draps blancs. Elle était douce. Mlle Sydney Bristow, agent de la CIA, qui était censée me « capturer » avait couché avec moi, son ennemi, celui qu’elle avait toujours le plus haït, je n’en revenais pas, elle avait couché avec moi ! C’était une jolie femme, battante et excitante. Je devrais peut-être m’en aller, elle risquerait de me tuer lorsqu’elle se réveillera, ou en tout cas elle tenterait peut-être de me ramener à la CIA, donc il valait mieux partir. Je ne pouvais pas gagner contre elle, car moi aussi je pourrais tenter de la ramener à mes très chers patrons, ils seraient très heureux je pense, mais je ne préférais pas… M’en aller étais la meilleure option pour ma vie. Pourtant quelque chose m’empêchait de partir, j’étais bien près d’elle. Elle bougea, respira et sourit et dit les yeux encore fermés :
« -T’es encore là ?
- Oui je n’ai pas réussi à partir.
Elle se tourna face à moi me regardant dans les yeux et reprit :
- C’est cela ? Et pourquoi ?
- Je ne sais pas, j’aime être près de toi !
- Ah ! Elle sourit encore puis s’assit, je voudrais que tu m’explique un truc : tu es venu hier soir, après que tu es encore échappé à mes balles, menaçant de tuer mon père si je ne te donnais pas ce que tu voulais et au final tu n’as rien fait de tout cela tu as couché avec moi ou j’ai couché avec toi… Comment j’ai pu faire une chose pareille ?
- Quoi ? Tu regrettes déjà ?
- Honnêtement, je ne crois pas que « regretter » soit le mot idéal, je ne regrette pas, je me demande comment j’ai pu faire ça, moi, Sydney Bristow qui a …Pfffff, elle enfouit la tête dans ses mains, tu es conscient que si quelqu’un apprend cette relation, on est mort, et…
- Mais on a rien fait de mal ! dis-je calmement, ce qui ne la réjouie pas du tout, au contraire…
- Mais tu te crois où ? Dans notre système on ne couche pas avec ses ennemis, peu importe si c’est bien ou mal, ils s’en fichent royalement. Alors maintenant tu vas t’en aller et ensuite crois-moi, je ne vais pas te rater…
Elle n’avait pas l’intention de me ramener à la CIA aujourd’hui, pourtant je dis :
- Cela veut que tu n’as pas envie de me tuer ?
Elle sourit puis soupira :
- Non, du moins pas aujourd’hui… »
Je souris, elle n’avait pas l’air totalement paniquée d’avoir coucher avec moi, elle ne le regrettait peut-être pas. Elle se leva, s’enroula dans le drap, elle était magnifique, elle me demanda de la cuisine :
« -Tu veux un thé, un café ?
Là, je n’en revenais pas, c’était vraiment pas normal, elle n’a quand même pas changé comme ça du jour au lendemain simplement car on a fait l’amour…
- Allo ! Tu veux quoi ? On boit quoi en Russie ?
- Pas mal de vodka je crois !
- Parfait ! Va pour un thé !
Je souris, alla dans le salon et l’observais, je la trouvais particulièrement belle en cette matinée, elle remit ses cheveux derrière son oreille, comme le faisait sa mère (sauvons Irina ! , allis), je trouvais dommage en ce moment que tous deux nous soyons agents ennemis si ça n’avait pas été le cas et si je l’avais rencontré, je l’aurais demandé en mariage, j’y allais un peu fort là…
- Il faut quand même pas que je te l’amène au lit !
Je me levais et j’allais m’asseoir près d’elle, je la regardais fixement, je ne parvenais pas à détacher mon regard elle dit alors un léger sourire aux lèvres :
- Quoi ?
- Je peux t’embrasser ?
Elle resta silencieuse un moment et répondit :
- Je crois qu’au point où nous en sommes, un baiser de plus ne peut pas faire plus de mal.
Je m’approcha donc d’elle, fit glisser ma main dans cou et lui donna le dernier baiser du « bonheur » avant que tout ne redevienne comme avant… Elle se redressa brusquement :
- Il faut que j’aille au boulot ils risquent de s’inquiéter. Tu devrais sortir par le jardin c’est moins risquer que …
- Pas de problème ! J’imagine qu’on se verra bientôt donc à plus !
Je me dirigeais vers la véranda quand :
- Attends !
Elle s’avança vers moi mis ses mains autour de mon cou et me donna le meilleur baiser de toute mon existence…


Suite dans un autre message parce qu'il veut pas me l'envoyer en entier....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluebird
Loup hurleur
Loup hurleur
avatar

Nombre de messages : 262
Age : 29
Localisation : Saint-Brieuc
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: De la haine à l'amour _ Allias   Jeu 27 Avr à 3:16

Chapitre 1 suite ou fin plutôt.

Sydney
Mais qu’est-ce qu’il me prenait ? Je me tapais la tête contre l’armoire de ma chambre. Je n’en revenais pas ! Ce n’était pas possible, je n’avais pas pu faire ça ! J’avais couché avec Sark, moi, Sydney Bristow, agent de la CIA qui a pour mission d’attraper les ennemis et je venais de coucher avec l’un d’eux ! Je venais aussi de l’embrasser et de le laisser partir… J’allais dans mon salon et m’affalais sur le canapé, mis m’a tête dans mes mains et soupira. Mais quelle mouche m’avait piqué ? Je relevais la tête et vis le détonateur sur la table basse, avait-il fait exprès de le laisser ou l’avait-il simplement oublié ? Je regardais derrière le canapé et aperçu mon arme démontée mais pas la sienne, il avait donc volontairement laissé le détonateur ! Mais ce n’était vraiment pas possible, ce n’était qu’un cauchemar !
« - Ce n'est pas vrai ! Dans quelle merde je me suis foutu ? »
Mais elle était bonne, je n’ai pas vraiment tout « perdu » car cette nuit là elle était sensationnelle… Il avait tenu ses promesses, il ne m’avait pas fait de mal, ni à mon père, ni à Will… Quoique je ne pouvais pas vraiment en être sûre mais si mon père ou Will avaient eu quelque chose je l’aurais senti. Dans le fond il n’était pas si malfaisant… Julian Sark… Je souris seule au volant de ma voiture pensant à cette nuit, au passé et … à lui. Ce n’était pas vrai même la douche froide n’avait pas réussi à me faire revenir à la raison ! Il fallait sérieusement que je me reprenne, ce n’était pas possible pourquoi ce n’était pas qu’un cauchemar ? Comment j’avais pu faire ça ? Coucher avec Sark mais quelle autre idiote aurait fait ça ? Aucune si elle avait été dans la même situation que moi ! Voilà ce que j’étais une pauvre fille qui avait perdu son amoureux et qui couchait avec le premier venu, même avec son meilleur ami et son pire ennemi ! Je délirais, j’étais inconsciente et j’allais bientôt me réveiller ! Nan, ça ne marchait pas, j’étais toujours au volant de ma voiture, seule et désespérée. Une fois arrivée à la CIA je cherchais mon père. Je le trouvais à son bureau en train de taper un rapport :
« - Papa !
Il se retourna
- Oui !
Je lui mis le détonateur dans les mains et dis :
- Tu as une bombe dans ton appartement. Tu devrais la chercher ou demander au service de déminage de te la trouver. Bon je vais aller finir mon rapport sur…
- Une minute, comment tu sais que j’ai une bombe chez moi ?
Et voilà, je le savais, c’était inévitable, il n'aurait pas pu dire « Ah merci ma chérie c’est gentil de me prévenir, je vais voir ça ! » Non, il fallait qu’il demande comment je savais, j’en avais marre, je venais de disparaître deux ans et il fallait qu’on m’embête comme avant… Pas mal de choses ont changé mais pas ça, pourquoi ? Heureusement j’avais déjà réfléchi à un petit mensonge, j’allais quand même tenter d’esquiver la question :
- C’est une longue histoire, et puis…
C’était raté d’avance, il me coupa et se leva :
- Oui, et bien je tiens à savoir, une bombe est cachée dans mon appartement, ma fille me remet le détonateur, j’ai quand même le droit de demander ce qui se passe, non ?
- Oui, je sais bien sûr c’est normal. En fait, un agent du Covenant m’a agressé lorsque je sortais du supermarché et il m’a menacé d’appuyer sur le détonateur si je ne lui révélais pas où se cachait Will. Je lui ai mis la raclée de sa vie et j’ai récupéré le détonateur. Et je me suis dis que je devais te prévenir…
- Okay ! Mais comment peut-tu être sûre que c’était un agent du covenant ?
J’aurais dû « laisser » Sark appuyer sur le bouton, ça m’aurait évité un interrogatoire…
- Ben, a part Sark, qui travaille pour le Covenant, qui sait que Will est vivant, et qui voudrait le retrouver ?
- Si ce n’était pas le cas ! Sydney, pourquoi tu ne m’as pas appelé ou la CIA ? Tu es…
- Papa ! J’avais autre chose à faire ou à penser. J’ai passé une journée épuisante, j’ai mal dormi, je fais des cauchemars toutes les nuits, je n'arrête pas de penser à ce qui a pu m’arriver. Moins je parle, mieux je me porte.
- C’est clair, tu as besoin de dormir !
Rétorqua Weiss qui avait surpris ce que je disais
- Weiss soit gentil, je ne tiens pas à péter un autre plomb, j’en ai déjà assez avec les autres alors ferme-la ! »
Je partis, et voilà je m’énervais contre Weiss, après tout il n’y était pour rien ! Ce n’était pas lui qui avait couché avec Sark… Je pouvais m’en prendre qu’a moi ! J’allais perdre la tête…
Je m’installais dans la salle de réunion, mon père à ma droite, Weiss à ma gauche. Je regardais sans le voir Dixon qui commençait à parler :
« - Nous avons du pain sur la planche, nous devons récupérer le disque dur d’un ordinateur qui contient des infos relativement importantes, il est en France dans un labo au cœur d’une ville qui s’appelle Reims, c’est là, il montra du doigt la ville sur la carte qui venait d’apparaître sur l’écran, vous partez dans deux heures…
Il laissa les billets sur la table et partit nous souhaitant bonne chance. Je sortis à la suite de Vaughn et me dirigeais vers les portes lorsque :
- Eh Syd ! Je sais que tu m’as dis de la fermer mais tu n’es pas vraiment bonne actrice, alors que ton père est mordu à l’hameçon, je m’en fiche mais à moi, tu ne vas pas me mentir alors qu’est-ce qui passe ? Je ne t’ai jamais vu comme ça depuis que tu as réapparu. Je ne disais rien alors il continua, Tu as passé la nuit avec Vaughn ? C’est ça ! Allez tu peux me le dire à moi !
- Weiss, j’en avais marre il fallait que ça sorte, j’ai couché avec Sark…
- Je le savais ! Mais c’est… Hein ? Quoi ? Tu as couché avec Sar…
- Chut !!!!
- Ke ! Tu n’as pas fait ça !
- Heu, est-ce qu’on peut éviter d’en parler ici, je ne te cache pas que j’ai envie de mourir depuis ce matin mais pas d’une balle ou d’une mise à mort pour trahison alors on en parle plus tard. Je t’inviterais à dîner ! »
Je partis.


Deuxieme chapitre prochainement ! Si vous vous voulez evidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elahina
Alpha
Alpha
avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 29
Localisation : Saint Brieuc
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: De la haine à l'amour _ Allias   Jeu 27 Avr à 3:54

Et bah ! Quel courage ! Bravo ! (Je ne l'ai pas encore lu, j'attends de mieux connaître Allias)

_________________
Elahina, la Louve Blanche

~Ne tues pas pour te nourir celui qui tue pour se nourir~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-meute.jeun.fr
Bluebird
Loup hurleur
Loup hurleur
avatar

Nombre de messages : 262
Age : 29
Localisation : Saint-Brieuc
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: De la haine à l'amour _ Allias   Ven 28 Avr à 4:28

Heu... Sarah... ça s'écrit qu'avec un l alias... Quand je serais motivée je t'expliquerai un peu si tu veux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Lina
Loup adulte
Loup adulte
avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : l'enfer des brumes
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: De la haine à l'amour _ Allias   Mer 10 Mai à 16:01

Je m'apelle lina et Sarah m'a confié la rubrique fanfic, tu sais ce n'est pas nul, ce que l'on se donne le courage de faire merite le respect

je ne suis plus trop conecter sur la meute pr des raisons qui me sont a moi même inconnue a+

_________________
Vivez jusqu'a vôtre mort, ou mourrez pour revivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluebird
Loup hurleur
Loup hurleur
avatar

Nombre de messages : 262
Age : 29
Localisation : Saint-Brieuc
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: De la haine à l'amour _ Allias   Ven 12 Mai à 5:08

Merci beaucoup. ça me fait plaisir que tu m'encourage.
Tu écris des fanfics aussi ?
Je serais ravie de lire tes textes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluebird
Loup hurleur
Loup hurleur
avatar

Nombre de messages : 262
Age : 29
Localisation : Saint-Brieuc
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: De la haine à l'amour _ Allias   Dim 18 Juin à 7:53

Bon alors aller je suis motivée là. Je vous raconte les grandes lignes de la série.

Saison 1 :
"Sydney Bristow n'est pas une étudiante comme les autres. Sous des apparences de jeune femme modèle elle travaille en réalité comme espionne pour la CIA et mène un combat quotidien contre le crime. Son monde va basculer le jour où elle découvre qu'elle oeuvre pour l'ennemi qu'elle pensait combattre. Insensiblement, Sydney s'est laissé prendre au piège d'une vie clandestine qui, par essence, l'oblige à mettre en doute la loyauté de tous, y comprit de ses proches, de sa famill et de ses amis." Voilà.

Je finirait plus tard en fait parce que j'ai n'ai pas les résumés de la saison 3 et c'est là que ce passe ma fic. Bref voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluebird
Loup hurleur
Loup hurleur
avatar

Nombre de messages : 262
Age : 29
Localisation : Saint-Brieuc
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: De la haine à l'amour _ Allias   Dim 18 Juin à 8:04

Mieux.

Présentation Générale

Sydney Bristow n'est pas une étudiante comme les autres…elle est un agent d'une branche secrète de la C.I.A., le SD-6, qui l'a recrutée l'année de son entrée à l'université. Sydney a appris les arts martiaux, les langues étrangères et les techniques les plus pointues afin de devenir une espionne. Tout bascule lorsqu'elle révèle la vérité à son petit ami, qui vient de la demander en mariage. En brisant la règle du silence, elle le condamne à mort et met sa propre vie en jeu.

Jack Bristow le père de Sydney, lui apprend qu'il fait également partie du SD-6 et que cette branche secrète pour laquelle elle travaille n'est en rien une division de la C.I.A., mais une branche de l'alliance : des malfrats aux intentions malhonnêtes. Sydney réalise alors qu'elle travaille pour l'ennemi qu'elle pensait combattre.

Ne pouvant plus faire confiance à personne et désirant se venger, elle se tourne vers la vraie C.I.A. et propose ses services comme agent double. Placée sous l'autorité de l'agent Michael Vaughn, elle devra poursuivre ses missions pour le SD-6 tout en rendant des comptes à la C.I.A. C'est alors qu'elle découvre que son père est lui aussi un agent double... Commence alors une série de missions dans différents pays... Survient alors de mystérieux artefacts d'un inventeur nommé Rambaldi…auxquels vient se greffer une prophétie apocalyptique!


Phrase d'introduction des épisodes :

Episode 1 à 5 - Saison 1 en VF :

Il y a 7 ans j'ai été recrutée par le SD-6 qui m'a été présenté comme une division secrète de la CIA. J'ai appris tout ce qu'un espion doit savoir, y compris de ne jamais révéler ce que je faisais. Je croyais travailler pour les gentils jusqu'à ce que je parle du SD-6 à mon fiancé et qu'il le fasse tuer. C'est comme ça que j'ai découvert la vérité. Le SD-6 est précisément l'ennemi que je pensais combattre. Aujourd'hui je suis un agent double, je travaille avec la vraie CIA afin d'éliminer le SD-6 où mon unique allié est un autre agent double un homme que je connais à peine... mon père.



A partir de l'épisode 6 - Saison 1 en VF :

Je m'appelle Sydney Bristow. Il y a sept ans j'ai été recrutée par une division secrète de la CIA: le SD-6. J'étais tenu au secret , mais un jour j'ai fini par tout révéler à mon fiancé. Quand le directeur du SD-6 a découvert mon manquement à la règle, il l'a fait assassiner. C'est comme ça que j'ai appris la vérité. Le SD-6 n'appartient pas à la CIA. Il est précisément l'ennemi que je pensais combattre. Je suis donc aller trouver les seuls hommes capables de m'aider à détruire le SD-6. Aujourd'hui, je suis un agent double de la CIA où mon intermédiaire un homme qui se nomme Michael Vaughn. Une seule autre personne connait la vérité. Il est lui aussi un agent double infiltré dans le SD-6, c'est un homme que je connais à peine... mon père.



Saison 1 en VO :

My name is Sydney Bristow. Seven years ago I was recruited by a secret branch of the CIA called SD-6. I was sworn to secrecy, but I couldn't keep it from my fiancé. And when the head of SD-6 found out, he had him killed. That's when I learned the truth: SD-6 is not part of the CIA; I've been working for the very people I thought I was fighting against. So, I went to the only place that could help me take them down. Now I'm a double agent for the CIA, where my handler is a man named Michael Vaughn. Only one other person knows the truth about what I do - another double agent inside SD-6. Someone I hardly know, my father."



Saison2 - Episode 1 en VO :

CIA Profile : Agent Sydney Bristow. Agent Bristow works under cover with her father Jack Bristow also a double agent with CIA. Bristow's CIA contact Michael Vaughn. A counter assignment, to infiltrate and destroy SD-6. A secret organization dealing with espionage, extortion, weapons sale posing as CIA. SD-6 director : Arvin Sloane.

A partir de la Saison2 - épisode 2 en VO :

CIA Profile : Agent Sydney Bristow. Agent Bristow works under cover with her father Jack Bristow also a double agent with CIA. Bristow's CIA contact Michael Vaughn. A counter assignment, to infiltrate and destroy SD-6. A secret organization dealing with espionage, extortion, weapons sale posing as CIA. SD-6 director : Arvin Sloane. Bristow's mother, formerly Russian intelligence, recently turns herself into CIA. Intel indicates she may still an enemy of the United state. The true loyalty of agent Bristow's mother remain unknown.

Noter qu'à partir de l'épisode 2.13 Phase one, la phrase d'introduction disparait de la série.

A partir de la saison4 le générique change. On y voit Sydney en différents constumes, pendant que les noms des acteurs défile. La musique est la même mais un peu plus électronique.

Voilà le sgrandes lignes.

Pour en savoir plus sur les personnages allez svp sur le lien suisvant :

http://www.aliasparfil2001.com/personnages/personnages.htm

Voilà. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la haine à l'amour _ Allias   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la haine à l'amour _ Allias
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ‘‘La haine excite les querelles, l'amour couvre toutes les fautes’’ | end
» Salle de déclarations... d''amour, d''amitié ou autres...
» Mes poèmes d'amour
» Pinpin d'amour est sans voix...
» L'amour chaste au pays de Dora.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La meute :: L'antre des artistes :: La tanière des auteurs :: Jeu d'écriture-
Sauter vers: